Pink Floyd en France – Edition limitée

79,00

  • Couverture rigide
  • 436 pages
  • Préface de Jean-Marie LEDUC, journaliste et auteur du tout premier livre au monde sur Pink Floyd en 1973.
  • 420 références (articles de magazines, livres ou journaux)
  • Plus de 70 témoignages de fans
  • Une cinquantaine de concerts chroniqués
  • 150 illustrations (couvertures de magazines, publicités, affiches, billets de concerts…)
  • Des photos inédites ou rares

Edition limitée avec contenu exclusif :

  • 1 exemplaire du livre “Pink Floyd en France”
  • 1 disque vinyle 45 tours avec 2 titres inédits du groupe hommage Best Of Floyd spécialement composés pour l’ouvrage
  • 1 ex-libris basé sur une photo des membres de Pink Floyd dessiné par l’illustrateur Philippe Loirat
  • 4 dessous de verre au design spécifique
  • 1 jeu de baguettes de batterie Pink Floyd en France

En stock

Depuis leurs débuts, les membres de Pink Floyd ont entretenu un lien étroit avec la France.

De leurs premières apparitions à la télévision jusqu’à leurs spectaculaires concerts, en passant par l’enregistrement d’albums devenus mythiques – tels que l’incontournable The Wall – le livre Pink Floyd en France retrace en 436 pages l’histoire du groupe dans l’hexagone, à travers plus de 400 références à la presse rock française, 70 témoignages de fans et de nombreuses photos rares voire inédites.

La France a adopté la musique de Pink Floyd dès son tout premier album, The Piper At The Gates Of Dawn en 1967. Puis le groupe a reçu le Grand Prix de l’Académie Charles-Cros pour Ummagumma en 1969. Le tout premier concert du groupe devant un public payant a eu lieu à Lyon le 16 octobre 1968 au théâtre du 8ème. Le dernier s’est aussi déroulé dans la capitale des Gaules, cette fois-ci au stade de Gerland le 23 septembre 1994.

De l’aveu même de Nick Mason, le batteur du groupe, « Pink Floyd n’aurait peut-être pas survécu sans le public français. Nous avons beaucoup tourné en France et nous sommes passés dans de nombreuses émissions. C’était un peu notre deuxième pays. La France a adopté notre musique très rapidement, contrairement à l’Angleterre, où notre base de fans n’était pas toujours très fiable ». Le groupe s’est produit 60 fois en France de 1968 à 1994. Ses deux têtes pensantes, Roger Waters et David Gilmour, n’ont pas négligé l’hexagone lors de leurs tournées en solo. Nick Mason et son groupe Saucerful Of Secrets y ont également fait escale.

Patrick Ducher a entrepris de relater l’histoire de Pink Floyd dans notre pays selon quatre angles : à travers l’analyse de la presse rock de l’époque tout d’abord. Puis en recueillant de nombreux témoignages de concerts. L’auteur a aussi confié l’écoute de « bootlegs » à quelques aficionados pour qu’ils partagent l’ambiance très particulière d’un show sur chaque tournée. Enfin, l’histoire se raconte aussi à travers l’engouement des fans et leur relation souvent fusionnelle avec le groupe, notamment à travers les « tribute bands ».

Ce point de vue original met en évidence le succès à la fois singulier et multigénérationnel de la musique de Pink Floyd en France.

Poids 2,5 kg